Le Mineur, ce héros