Introduction

Réussir son cycle d’étude, c’est construire un pont !

Entreprendre un apprentissage dans le cycle supérieur pourrait être comparé à la traversée d’un grand fleuve.

En cet instant, vous pressentez peut-être cette traversée comme étant périlleuse. Vous savez pourtant que d’autres apprenants ont précédemment réalisé cette traversée et ceux-là sont passés sur l’autre berge sans encombre. Ces personnes sont pour vous des exemples à suivre, des modèles… Vous avez choisi d’effectuer cette même traversée à un endroit idéal, déjà balisé, cet endroit c’est notre section et elle a pour nom la section Techniques Infographiques. Pendant les trois années que vous allez passer à la Haute Ecole Albert Jacquard, l’équipe pédagogique mise en place va vous préparer à la réalisation d’un exploit, celui de construire un pont ! Votre pont !

Envisager immédiatement la construction d’un pont ! Pourquoi ? Pour trouver le moyen de ne plus se mouiller les pieds continuellement ! Pour enjamber une fois pour toutes ce premier fleuve et ensuite tous les fleuves que vous aurez à traverser dans le futur. Parce que cette construction est bien le meilleur moyen d’atteindre l’autre berge, celle du monde professionnel !

Chaque année, et cela est bien désespérant pour les professeurs, bon nombre d’étudiants se perdent corps et âme pendant leur cycle d’étude.Tout le monde ne prend pas la bonne décision. Certains préfèrent entreprendre cette traversée d’une tout autre manière.

Le cas de l’étudiant qui n’entreprend aucune construction est assez commun. Celui-ci décide de traverser le fleuve à pied. On tâtonne, on essaye…. On avance tant qu’on à pied, la plupart du temps sans prendre la peine d’évaluer correctement le niveau de l’eau. On finit inévitablement par devoir se mettre à nager ! Un bon nageur trouvera toujours le moyen de s’en sortir, mais le courant risque de l’emporter loin de la berge.  Un piètre nageur sera emporté inévitablement vers la plage où somnolent les « crocos »… Ces étudiants, victimes de leur insouciance ou de leur manque de sérieux, participent assidûment aux innombrables « guindailles et/ou activités diverses sans rapport avec leurs études »

D’autres apprenants avancent au coup par coup. Ils placent une énorme pierre devant eux et une fois dessus, se retournent  pour saisir la pierre qu’ils viennent de quitter et de la placer alors un peu plus loin dans le lit du fleuve… Manœuvre fatigante et périlleuse s’il est en est !  On travaille ainsi job après job, avec en tête l’idée du « On verra bien ! ». À la première crue, cette pratique s’avérera aussi inefficace que la première. On retrouvera ces gens à la terrasse du café des naufragés dès le mois de mai ! Ils risquent de devenir des naufrageurs eux-mêmes ! À peine secs, ils vont déclarer haut et fort que la deuxième session « ce n’est pas pour tout de suite » et qu’ils offrent un verre au prochain nageur qui touchera terre.

Il n’est donc pas question de pratiquer de la sorte si vous souhaitez vraiment réussir votre apprentissage !

Ceux qui vous entourent dans cette section, tous les professionnels ici présents, ont fait le choix de construire un pont. Cette belle entreprise leur a donné  l’occasion d’apprendre et expérimenter les techniques utiles à la pratique quotidienne de leur métier ! Il vous faut faire de même, il vous faut entreprendre la construction d’un « pont infographique » vers le monde professionnel de l’infographie. À vous, avec notre aide et notre conseil, de réaliser cette jonction avec votre future profession.

Il vous faut pour cela jouer aux apprentis dans chacun des cours prévus au cursus et de plus n’en négliger aucun !

Soyez actifs en participant aux cours, ne vous contentez pas d’y recevoir la matière ; gérez-la en la tenant en ordre ; tenez à jour vos préparations et exercices ; cherchez de la documentation et lisez également celle qui est donnée aux cours.

Soyez proactifs ! Préparez vos rencontres avec vos professeurs, comprenez la demande des professeurs à travers  une analyse efficace des briefings ; préparez vos questions !  Prenez l’habitude d’utiliser efficacement un agenda, tant pour y faire figurer ce qui à été fait mais aussi ce qu’il y a à faire et pour quand ! Prenez aussi de bonnes décisions quant à la façon de saucissonner la réalisation de vos travaux… Chaque réalisation est constituée d’une série d’étapes de production, apprenez à discerner ces étapes et veillez à n’en oublier aucune.

Si vous prenez un peu de hauteur, vous constaterez que ce fleuve à traverser est constitué de trois bras, chacun de ces bras étant une année du cycle. Vous pourrez donc prendre appuis sur deux îlots, les vacances d’été, et ainsi poser des piliers solides qui renforceront la construction de votre pont.

Bon travail !

Leave a Reply